QU'EST-CE QUE LA LAINE BIOLOGIQUE ?

La laine biologique est une alternative plus responsable et plus écologique à la laine conventionnelle. La laine est une matière d’origine animale naturelle composée de poils de certains animaux comme le mouton ou l’alpaga par exemple.

laine biologique

La Laine biologique dans la mode

Une alternative plus responsable et respectueuse de l'animal

La laine a de nombreuses propriétés :

  • Thermorégulatrice, ce qui est idéal en hiver
  • Anti-odorante
  • Facile à nettoyer
  • Biodégradable
  • Antibactérienne

Les vêtements à base de laine ont tendance à avoir une durée de vie plus longue et leur fabrication est beaucoup moins énergivore que les vêtements à base de matières synthétiques comme le polyester, le polyamide ou encore l’acrylique.

laine biologique

La laine conventionnelle, une matière pas forcément responsable

Cependant, la laine a aussi son lot d’inconvénients : l’élevage a plusieurs impacts autant environnementaux, puisque les animaux rejettent beaucoup de CO2, que du point de vue du bien-être animal, où la pratique du mulesing est répandue. Le mulesing est une pratique qui consiste à retirer une partie de la peau du mouton avec la laine, pour éviter à l’animal, à priori, d’avoir certaines maladies. Cette ablation est le plus souvent faite sans anesthésie et cette pratique très controversée, à juste titre, est interdite pour produire de la laine BIO. La laine biologique reste donc l’alternative la plus responsable à la laine conventionnelle car elle pallie à tous ces inconvénients tout en gardant les avantages de cette matière naturelle. La laine biologique est contrôlée par des labels aux exigences élevées, comme par le label GOTS (Global Organic Textile Standard).

Alors, que garantit une laine Biologique ?

Parmi les points les plus contrôlés pour prétendre à l’appellation de « laine biologique » on retrouve notamment :

  • L’interdiction de la pratique du mulesing
  • L’interdiction d’utiliser des traitements hormonaux, qui sont néfastes autant pour les animaux que pour l’Homme
  • L’utilisation de zones d’élevage biologiques et la gestion responsable des pâturages (sans utilisation de pesticides par exemple)
  • Le nettoyage de la laine selon des principes stricts avant transformation (sans produits chimiques par exemple)