LE LABEL GRS, C'EST QUOI ?

Le label Global Recycled Standard (ou GRS) est un label international volontaire élaboré par Control Union Certifications en 2008 puis devenu la propriété de Textile Exchange en 2011. Le label GRS établit des critères de certification sur le caractère recyclé d’un produit, sa chaîne de contrôle, les pratiques sociales et environnementales et impose des restrictions strictes au niveau de la composition chimique.

Label-Global-Recycled-Standard.jpg

En quoi consiste la certification GRS ?

La certification Global Recycled Standard (GRS) est attribuée par des tiers indépendants accrédités, et les vérifications sont effectuées tous les ans. Cette norme internationale est conçue pour répondre au besoin de transparence sur la composition en matière recyclée et sur les pratiques sociales, environnementales et chimiques responsables dans la production. Pour être labellisé, le produit et son emballage doivent contenir au minimum 50% de fibres recyclées et le pourcentage doit être clairement indiqué.

La certification GRS impose :

  • Que la matière soit bien issue du recyclage (elle ne valide pas, par exemple, la fabrication de fibres recyclées à partir de bouteilles en plastiques neuves, produite pour être recyclée directement)
  • Un traitement des eaux efficace et contrôlé
  • L’absence de produits chimiques
  • Des droits fondamentaux accordés aux travailleurs : salaires, droits syndicales, horaires etc.

Les obligations qu'impose la norme GRS.

Par ailleurs, l’entreprise a l’obligation de mettre en place un système responsable de gestion des déchets. Il est interdit pour la marque labellisée GRS de brûler ou d’enfuir des déchets. L’entreprise doit tenir un registre du traitement de ses déchets et définir des objectifs clairs pour minimiser ceux-ci. Elle doit en rendre compte annuellement lors du renouvellement de la certification.

La norme Global Recycled Standard garantit ainsi l'exactitude des déclarations des marques qui doivent conserver et pouvoir fournir toutes les justificatifs : origine des matériaux recyclés, cycle de recyclage, consommations d’eau, consommation d’énergie, absence de produits chimiques… Cette norme éco-responsable est reconnue dans plus de 50 pays.