LE LABEL FAIRTRADE, C'EST QUOI ?

Le label Fairtrade a été créé en 1988 sous le nom de Max Havelaar pour les produits alimentaires, le textile et la cosmétique intégrant le commerce équitable. Ce label garantit de bonnes conditions de travail, une juste rémunération des producteurs ainsi que des critères écologiques vis-à-vis de la fabrication et de la production de produits.

Pour arborer le label Fairtrade, il faut qu’un article textile soit composé d’au moins 20% de matières certifiées Fairtrade, dans le cas d'une composition mixte. Pour les produits composés d’une seule matière, celle-ci doit être certifiée 100% Fairtrade pour pouvoir porter le label. 

label-fairtrade.jpg

Comment fonctionne ce label ?

Ce label est géré par Fairtrade International qui est une organisation à but non-lucratif composée de 23 organisations membres. On retrouve 3 producteurs réseaux (Fairtrade Afrique, Fairtrade Amérique latine et Fairtrade Asie) ainsi que 20 organisations à échelle nationales comme par exemple Max Havelaar France.

L’organisme de contrôle est un organisme indépendant appelé FLO-CERT (Fairtrade Labelling Organisations – CERT) qui a été créé en 2003. Sa tâche consiste à veiller au strict respect des standards Fairtrade dans les productions situées dans les pays en voie de développement ainsi qu’à réaliser des audits pour certifier les différentes organisations partenaires. Les organisations certifiées sont contrôlées par la suite au moins deux fois dans un cycle de trois ans. De plus, FLO-CERT contrôle régulièrement ces organisations lors d’audits inattendus.

label-fairtrade-illustration2.jpg

label-fair-trade-Illustration3.jpg

Le label Fairtrade et l'environnement

Fairtrade est donc avant tout un label éthique visant à développer un commerce équitable, mais le label intègre également quelques critères écologiques. Il  s’intéresse notammen taux pratiques agricoles qui favorisent la protection et la préservation de la biodiversité dans les pays en voie de développement. Il contrôle également l’utilisation de produits chimiques en veillant à ce que cette utilisation soit la plus sûre et la plus restreinte possible. Fairtrade interdit aussi l’utilisation OGM ainsi que des pesticides les plus nocifs. Toutefois, ce label autorise l’usage d’engrais. L’organisme de certification FLO-CERT impose une période de 6 ans pour que l’agriculteur puisse satisfaire tous les critères écologiques.

Fairtrade : un label surtout éthique et social

Du côté des critères sociaux, Fairtrade est très exigeant car c'est avant tout un label social. Il base ses critères sur les conventions de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). On y retrouve :

  • L’interdiction du travail forcé
  • La liberté syndicale
  • L’interdiction du travail des enfants
  • L’interdiction de la discrimination
  • Un salaire minimum avec des horaires de travail décents

Là encore, ce label impose une période de 6 ans maximum à l’entreprise pour respecter ces critères sociaux.

label-fair-trade-Illustrationjpg.jpg